2594 Lynn Ogden Lane

Blog Details

Home   /   Pourquoi assurer ses colis ?

Les transporteurs offrent déjà une garantie sur leurs services. Toutefois, le risque zéro n’existe pas. Vous ne souhaitez pas que l’on vous informe, alors que vous vous y attendiez le moins, que votre colis soit perdu ou qu’il ait été détérioré. Pour éviter toute mauvaise surprise, souscrivez une assurance pour votre colis en complément de celle du transporteur.

Quelle est la responsabilité du transporteur ?

La responsabilité du transporteur varie en fonction de la nature du transport et des prestations de l’agence. Quoi qu’il en soit, il faut le souligner, l’indemnité offerte par le transporteur en cas de perte ou de détérioration de votre colis est toujours inférieure à la valeur de votre marchandise. On parle de limite de responsabilité du transporteur que l’on exprime par Droits de tirage spéciaux ou DTS. D’abord, ce droit est limité à 2 DTS par kilo et 666,66 DTS par colis pour les transporteurs maritimes. Ce type de transport est régi par les règles de la Haye-Visby. Ensuite, selon la convention CMR ou Convention sur le contrat de transport international de marchandises par route, ce droit est limité à 8,33 DTS par kilo ou 12 € pour les transports terrestres. Enfin, ce droit est fixé à 17 DTS selon la convention de Montréal et 16,5837 DTS selon la convention de Varsovie pour les transports aériens.

Quelle assurance choisir pour votre colis ?

Vous avez vu que les indemnités ou dédommagements offerts par les compagnies de transport sont très limités. Il vaut mieux souscrire vous-même une assurance pour votre colis. Si vous souhaitez une couverture maximale, optez pour l’assurance Ad Valorem proposée notamment sur https://www.secursus.com/fr. L’indemnité s’élève à la hauteur de la valeur déclarée de la marchandise. Vous recevrez alors la somme que vous avez déclaré si votre colis est détérioré ou perdu. Mais vous pouvez également prendre une simple assurance complémentaire des transporteurs qui est bien moins chère que la première. Elle vient combler la différence entre la valeur du bien et l’indemnité déjà versée par le transporteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *