2594 Lynn Ogden Lane

Blog Details

Home   /   Financer un bien immobilier avec un crédit, les erreurs à éviter

Le crédit immobilier est le meilleur moyen pour financer votre investissement dans la pierre. Cette prestation bancaire pourra être affectée à l’achat d’un bien, la construction d’une propriété ou même une SCPI dans certains cas et sous certaines conditions. Avec ce prêt affecté, vous airez droit à un capital de 75 000 euros pour 20 ans en moyenne et avec des taux plus ou moins attractif.

Mais attention, quand bien même le prêt immobilier serait une tendance, et que les offres en la matière paraissent toutes alléchantes, il y a quelques erreurs à éviter quand vous souscrivez à ce genre de prestation.

Choisir le bien avant le crédit

Les blogs dans l’immobilier ou les forums de professionnels insistent sur le fait que le crédit immobilier est un crédit affecté. En ce sens, vous aurez besoin d’un justificatif comme un compromis de vente ou une promesse de vente pour avoir l’aval des banques. Ce qui peut notamment vous induire en erreur. Vous aurez tendance à choisir votre investissement avant même votre crédit. C’est une erreur. Vous devez procéder inversement.

Vous mettrez toutes les chances de votre côté, pour obtenir le crédit, si vous choisissez le bon capital et les bonnes conditions d’endettement en vous basant sur vos capacités financières. Aussi, une simulation d’offre auprès de votre banquier sera en amont utile afin de trouver le capital dont vous pouvez disposer. Ce qui viendra également faciliter le choix de votre futur investissement. Avec un plafond de budget à ne pas dépasser, vous aurez plus de précision pour faire le tri de toutes les offres disponibles sur le marché.

Signer le premier contrat de crédit venu

De nos jours, aussi bien les banques en ligne que les établissements classiques peuvent vous proposer des crédits immobiliers. Les offres en la matière se déclinent en plusieurs sortes. Tous les établissements d’emprunts se targuent de proposer la meilleure offre. Mais ce n’est pas vrai dans tous les cas. Aussi, vous devez éviter de signer le premier contrat de crédit venu.

En jouant avec la concurrence, vous pourriez négocier de meilleur taux. Ce qui est d’autant plus important que l’on constate depuis le début de l’année 2020 une légère augmentation des taux de crédits immobiliers.

Pour vous aider notamment dans la comparaison des offres, vous pouvez compter sur les plateformes dédiées. Elles vous proposent gratuitement des formulaires pour une mise en concurrence rapide et efficace, mais surtout objective de toutes les propositions disponibles sur le marché. La démarche est gratuite et sans engagement. Mais surtout, les résultats sont personnalisés. Vous devez utiliser les informations issues de votre simulation pour faire la comparaison.

Opter pour une assurance auprès des banques

Depuis la dernière réforme de la loi sur la consommation, les banques n’ont plus le monopole en ce qui concerne les assurances de crédit immobilier. Ce qui est un avantage pour les emprunteurs. En effet, les prestations de ces établissements en la matière sont parfois exorbitantes. Ce qui peut impacter sur le TAEG de votre emprunt. Quand bien même cela pourrait paraitre pratique, vous ne devez donc pas directement opter pour l’assurance proposée par votre banquier.

Prenez le temps de comparer votre assurance-crédit sur les comparatifs dédiés en ligne. Les entreprises d’assurances professionnelles peuvent vous proposer des prestations plus attractives pour les mêmes qualités de couverture.

Attention toutefois à ne pas seulement vous attarder sur le prix des primes. Vous devez également évaluer la qualité des prises en charge pour qu’elle soit en rapport avec celles proposées par la banque. Il en va de la réussite de votre demande de crédit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *